Comment mesurer la résistivité de la terre avec un ohmmètre ?

952
Partager :
rocky mountain photography

La résistivité de la terre est une mesure importante dans les domaines de l’électricité, de l’électronique et de l’ingénierie. Elle permet de déterminer la conductivité électrique du sol, ce qui est essentiel pour garantir la sécurité des installations électriques et des systèmes de mise à la terre. Dans cet article, nous vous présenterons les étapes nécessaires pour mesurer la résistivité de la terre à l’aide d’un ohmmètre.

Matériel nécessaire

Vous aurez besoin des éléments suivants :

A découvrir également : Financement matériel informatique : choisir Cetelem

  • un ohmmètre capable de mesurer des résistances élevées,
  • des piquets de mise à la terre pour insérer dans le sol et
  • des câbles de connexion.

Ces derniers serviront à relier les piquets et l’ohmmètre.

Préparation de l’équipement

Pour commencer la mesure de résistivité de la terre, il est essentiel de sélectionner la fonction ohmmètre sur votre appareil. Vérifiez également que l’ohmmètre est bien calibré et en bon état de fonctionnement.

Lire également : Exploration des profondes convictions morales de karma akabane dans assassination classroom

La résistivité de la terre peut varier considérablement, il est donc important de choisir un calibre adapté pour obtenir des mesures précises. Optez pour un calibre initial qui couvre une large plage de résistance pour ne pas sous-estimer les mesures.

Choix de l’emplacement

Sélectionnez un emplacement approprié pour effectuer la mesure de la résistivité de la terre. Idéalement, choisissez un endroit où le sol est représentatif de la zone que vous souhaitez évaluer. Évitez les zones avec des objets métalliques ou des infrastructures souterraines qui pourraient fausser les mesures.

Préparation des électrodes

Pour mesurer la résistivité du sol, vous aurez besoin de deux électrodes. Utilisez des piquets en métal ou des plaques conductrices qui peuvent être enfoncés dans le sol. Assurez-vous qu’elles sont suffisamment espacées pour obtenir des mesures précises. La distance peut varier suivant la profondeur à laquelle vous souhaitez évaluer la résistivité.

Connexion des électrodes et injection du courant

Assurez-vous que les connexions sont solides et bien fixées pour éviter toute interférence. Pour mesurer la résistivité de la terre, branchez les câbles de l’ohmmètre aux bornes appropriées. Connectez la borne positive à l’électrode d’injection et la borne négative à l’électrode de réception.

Injectez un courant électrique constant dans le sol à travers l’électrode d’injection. Assurez-vous que le courant est stable et ne varie pas pendant la mesure.

Mesure de la tension et lecture du résultat

Mesurez la tension entre l’électrode d’injection et l’électrode de réception à l’aide de l’ohmmètre. Cette tension est proportionnelle à la résistance électrique du sol, qui est utilisée pour calculer la résistivité.

Lorsque toutes les connexions sont en place, lisez les valeurs affichées sur l’ohmmètre. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant concernant la lecture précise des résultats. Prenez en compte les unités de mesure utilisées et notez les valeurs pour référence ultérieure.

Calcul de la résistivité

À l’aide de la formule appropriée, calculez la résistivité du sol en fonction de la tension mesurée, du courant injecté et de la distance entre les électrodes. Différentes formules existent en fonction de la configuration du système de mesure utilisé (Wenner, Schlumberger, etc.). Assurez-vous d’utiliser la formule adaptée à votre méthode de mesure.

Utilité de la mesure de résistivité

La résistivité de la terre est une mesure de la résistance électrique du sol. Elle dépend de nombreux facteurs tels que la composition du sol, l’humidité, la température, etc.

Lorsqu’on travaille avec des équipements électriques, il est important de s’assurer que la résistance de la terre est suffisamment faible pour assurer la sécurité des personnes et des équipements. La mesure de la résistivité de la terre est donc une étape cruciale dans les installations électriques.

Partager :