Pourquoi changer le mot de passe par défaut d’un routeur Wi-Fi ?

51
Partager :

La plupart des gens réalisent l’importance d’un mot de passe Wi-Fi, mais oublient souvent la nécessité d’en avoir un pour le routeur. C’est fondamental pour la sécurité de l’information. Il faut verrouiller l’appareil comme on le fait avec la porte d’entrée pendant la nuit. Les routeurs sans fil permettent de gérer le réseau grâce à un compte spécial. Toute personne qui connait le nom d’utilisateur et le mot de passe d’un compte peut se connecter au routeur. Elle peut accéder à l’intégralité des fonctionnalités de l’appareil et aux informations sur tous les appareils connectés.

Changer le mot de passe lors de l’installation

Le nom d’utilisateur est souvent celui de l’administrateur. Par contre, le mot de passe est généralement vide. Cela signifie qu’il n’y a pas de mot de passe prêt à l’emploi. Les fabricants mettent rarement des mots de passe difficiles ou sécurisés. Le fait est qu’ils sont destinés à être modifiés lors de la première configuration du réseau. Il faut toujours changer le mot de passe lors de l’installation en naviguant jusqu’à l’adresse IP d’administration du routeur pour le réinitialiser. La configuration varie selon le fabricant qui est souvent 192.168.1.1.1 ou 192.168.0.1.

A lire également : Comment créer un réseau Wi-Fi sécurisé ?

Pourquoi le modifier ?

Les noms d’utilisateur et les mots de passe par défaut de tous les modèles d’équipement de réseau sans fil sont bien connus des pirates informatiques. Ils sont souvent affichés sur Internet, donc il faut avant tout les modifier. N’importe quelle personne malveillante ou curieuse se trouvant à portée de signal d’un routeur non sécurisé peut s’y connecter. Une fois à l’intérieur, ces personnes peuvent changer le mot de passe à leur guise et détourner efficacement le réseau. Par conséquent, le propriétaire pourra être verrouillé hors du routeur.

La portée du signal des routeurs est limitée. Toutefois, dans de nombreux cas, il s’étend à l’extérieur de la maison, c’est-à-dire dans la rue et chez les maisons des voisins. Il n’est pas nécessaire d’être un expert ou un professionnel pour pirater un réseau domestique. Des personnes curieuses pourraient essayer de le faire.

A voir aussi : Quels sont les avantages du certificat SSL ?

Pour améliorer la sécurité du réseau Wi-Fi, il faut commencer par modifier le mot de passe lorsque l’appareil est installé. Ainsi, il faudra :

  • se connecter à la console avec son mot de passe d’origine ;
  • localiser les paramètres pour changer le mot de passe ;
  • choisir un nouveau mot de passe personnalisé.

Un mot de passe difficile à identifier

En outre, le nom d’utilisateur représente la moitié des informations d’identification nécessaires pour y accéder. Il ne faut jamais faciliter le travail d’un hacker. Chaque routeur a des écrans différents. Le Linksys WRK54G, un appareil très populaire, définit son mot de passe dans l’onglet Administration du panneau de contrôle.

  • Il vaut mieux choisir un mot de passe difficile à deviner qui n’a pas encore été utilisé.
  • Pour maintenir la sécurité du réseau à long terme, il faut changer périodiquement le mot de passe Wi-Fi. De nombreux experts recommandent de le modifier tous les 30 à 90 jours.
  • Planifier les changements selon un horaire établi permet d’en faire une pratique courante.
  • Pour ne pas oublier, il faut le noter dans un endroit sûr.

Partager :