Galaxy S10 : La reconnaissance faciale peut être trompée avec la photo

186
Partager :

Le Galaxy S10 est officiellement disponible en magasin depuis vendredi. L’un ou l’autre l’a déjà à la maison ou prévoit l’acheter. Si vous configurez l’appareil au début, plusieurs options s’affichent.

Lire également : Samsung Galaxy S10 : Caméra frontale avec OIS et vidéo 4k ?

Divers termes et conditions ou contrats de licence d’utilisateur final et autres services que vous devez, pouvez ou devriez cocher. Dès que tout cela est surmonté, on vous demande si vous souhaitez configurer un écran de verrouillage. Vous pouvez choisir entre le PIN, le mot de passe, le capteur d’empreintes digitales ou la reconnaissance faciale classiques. La reconnaissance faciale était déjà présente sur tous les appareils Samsung ces dernières années, donc ce n’est rien de nouveau.

Cependant, la reconnaissance faciale est très facile à devancer cette année. Une simple photo de la personne ou une vidéo suffit pour rendre l’appareil accessible à tous. Il y a donc une chance que quelqu’un qui a une photo de vous et qui prend votre appareil ait la chance de le déverrouiller. En plus de The Verge et Lewis Hilsenteger de Unbox Therapy, d’autres utilisateurs des appareils ont également reconnu cette vulnérabilité. Cependant, Samsung lui-même souligne clairement que la reconnaissance faciale peut être trompée par une photo ou une vidéo et n’est pas sécurisée. De plus, si vous sélectionnez « Détection rapide », vous ne pouvez pas vraiment faciliter le déverrouillage de l’appareil pour un ami ou un voleur.

Lire également : La Galaxy A50 se retrouve dans le benchmark avec Android Pie et Exynos 9610 SoC

En plus d’une sécurité faible, la fonctionnalité et la maniabilité jouent également un rôle. Dans les pièces particulièrement sombres, la nuit ou même en cas de fort ensoleillement du visage, il n’est généralement même pas possible pour l’appareil de reconnaître le visage pour le déverrouiller. La méthode la plus sûre reste le capteur d’empreintes digitales ou un simple code PIN.

Via. Politique Android

  • clivage
  • clivage

Partager :